Verre armé

Le verre armé

Il existe de nombreux types de verres différentes utilisés dans les métiers de la construction. Chacun apporte ses avantages et ses inconvénients, évidemment, mais au final ils trouvent tous une utilité quelque part. Verre feuilleté, verre trempé, verre teinté, il en existe un nombre impressionnant à ce jour. Cet article, cependant, va se pencher plus en détails sur l’un de ces types de verre : le verre armé.

 

Le verre armé : Qu’est-ce que c’est ?

Le terme « verre armé » fait référence à un verre inventé en 1893, dans lequel a été intégrée une grille métallique durant la fabrication. Ce type de verre a une faible résistance à la chaleur et se brise également comme les autres verres mais la présence de la grille métallique permet d’empêcher la présence de trop d’éclats de verre en cas de casse et surtout, son objectif principal est d’empêcher complètement le passage de voleurs à travers les vitres. Le verre armé est principalement utilisé dans les constructions industrielles, mais il est possible dans retrouver en paroi décoratives, par exemple, chez certains particuliers. Cependant l’utilisation de ce type de verre est en perdition, les constructeurs lui préférant le verre feuilleté qui s’avère être bien plus résistant que son comparse.

Le verre armé : pas le meilleur choix

Le verre armé est performant en ce qui concerne les tentatives d’effractions, mais face à d’autres types de verre, il montre de nombreuses lacunes. Pour commencer, sa capacité d’isolation est proche de zéro. De plus, il n’est pas très esthétique à cause de la grille métallique incorporée dans le verre. Il est donc presque impossible de se servir de ce verre en dehors de son usage habituel. Il est donc clair que face aux autres verres, le verre armé est grandement limité, ce qui explique qu’il ne rencontre pas un succès phénoménal.

 

Quel verre privilégier ?

Comme annoncé plus haut, le verre feuilleté est grandement préféré au verre armé. En cas de choc, le verre feuilleté se brise mais reste maintenu grâce aux couches PVB incorporées dans le verre. Il offre une très bonne résistance aux chocs et s’avère être un bon filtre contre les UV et les nuisances sonores.

Cependant, il existe un autre type de verre qui fait l’unanimité et qui offre plusieurs avantages indéniables. Il s’agit du verre trempé, aussi appelé « Verre Securit » de la marque éponyme. Contrairement à beaucoup de types de verre, le verre trempé se brise en morceaux de verre minuscules et non-coupants après un impact. Il offre une excellente isolation acoustique et il est très résistant face aux chocs thermiques et aux puissants coups de vent.

En conclusion, le verre armé est un bon verre si vous voulez l’utiliser pour sa capacité à sécuriser un bâtiment face aux tentatives d’effractions, mais pour toute autre utilisation, il vaut mieux privilégier un autre type de verre car le verre armé présente de nombreuses limites qui le rendent inutilisable dans beaucoup de situation. Le choix le plus sûr et le plus simple serait alors de vous tourner vers le verre feuilleté ou le verre trempé en fonction de l’utilisation que vous souhaitez en faire.

 

octobre 22nd, 2017 by